Réflexologie et auriculothérapie

La réflexologie est une technique se rapprochant plus de la digito-pression que du massage bien-être. Elle est à la fois préventive et curative. Son but est d’identifier et de soigner la cause des déficiences physiques ou psychiques, énergétiques ou fonctionnelles, puis de rétablir le pouvoir d’auto guérison du corps. La réflexologie permet de travailler sur la globalité de l’être humain à travers les zones réflexes.

Le document le plus ancien traitant de massage réflexe « Hua Tus Mi Ji ou Le tao du centre du pied » daterait de 2700 ans avant Jésus Christ. Il est le socle de la réflexologie plantaire selon l’énergétique chinoise, s’appuyant sur la philosophie du yin et du yang et des cinq éléments s’y rattachant.

En Occident, elle apparaît au début du XXe siècle par les travaux du Dr William Fitzgerald, qui découvre l’effet anesthésiant obtenu dans des parties du corps en exerçant une pression sur certaines parties des pieds ou des mains.

C’est enfin Eunice Ingham qui approfondit la thérapie des zones réflexes et qui devient la fondatrice de la réflexologie plantaire occidentale d’aujourd’hui.

Les praticiens en parlent donc avec les mots des cultures qui leur sont propres, mais on en revient au même constat : pour maintenir le bien être, il faut que l’énergie circule sans entrave.

Il existe donc des “cartographies” des points et zones réflexes du corps :

  • sur l’oreille : en auriculothérapie, on considère que l’oreille est la représentation de l’image d’un fœtus ayant la tête en bas et superposée au lobule. De ce fait, les organes et les différentes parties du corps peuvent y être localisées. Grâce à une innervation complexe, chaque point de l’oreille est directement lié au système nerveux central par l’intermédiaire du tronc cérébral. La stimulation des points permet donc de traiter la partie du corps qui leur correspond afin d’apaiser des douleurs, des troubles ou d’agir sur des addictions.

Les domaines d’application de l’auriculothérapie sont vastes, mais on l’utilise notamment pour son efficacité dans :
– les douleurs de tout type, aiguës ou chroniques
– les allergies
– les troubles psychiques, tels que les crises d’angoisse, la dépression, les obsessions
– les addictions (sevrage tabagique notamment)
– mais aussi fatigue, insomnie, hypertension

  • sur les pieds : la réflexologie plantaire. Les points réflexes sont répartis dans tout le corps. Le pied en compte le plus grand nombre, il est donc le récepteur le plus riche. Il est considéré comme une représentation en miniature du corps humain, chaque zone correspondant à un organe, une glande ou une partie spécifique de l’organisme. En fonction du bilan énergétique, le praticien stimulera par digitopression les points les plus à même de traiter le problème. Ainsi, par “arc réflexe”, on agit sur le système neurovégétatif, sur la circulation sanguine et lymphatique, et bien sûr, le massage du pied apporte avant tout une relaxation totale du corps, contribuant à améliorer le sommeil, l’état émotionnel et général du consultant.
  • sur la tête : on parle alors de réflexologie cranio-sacrée


%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close