Blog

Qu’est-ce que le Solfège Sacré ?

Pour comprendre le mystère, il faut se représenter un carré avec les chiffres de 1 à 9 :

-La première colonne contient les chiffres 1, 4, 7 et correspond à la lettre A.

-La deuxième colonne contient les chiffres 2, 5, 8 et correspond à la lettre B.

-La troisième colonne contient les chiffres 3, 6, 9 et correspond à la lettre C.

L’observation permet de classer les 3 colonnes :

-La première colonne contient des lignes droites et symbolise le Masculin.

-La troisième colonne contient des lignes courbes et symbolise le Féminin.

-La deuxième colonne contient des lignes droites et courbes et symbolise l’enfant, le BéBé !

Les chiffres et les lettres entrent ainsi en résonnance avec le Yin (Féminin) et le Yang (Masculin), qui symbolise la création. La magie opère grâce à la combinaison de ses chiffres, 3 par 3 : le Solfège ça créé !

Chaque nombre du Solfège Sacré a des vertus comme les 12 Flammes Sacrées ont des qualités :

-174 Hz : Sentiment de sécurité,
-285 Hz : Influence le champ d’énergie,
-396 Hz (Do): Se libérer de la culpabilité et de la peur,
-417 Hz (Ré): Faciliter le changement et transmuter,
-528 Hz (Mi): Transformation et miracles (réparation de l’ADN),
-639 Hz (Fa): Reconnexion et l’équilibre des relations,
-741 Hz (Sol) : La résolution des problèmes et apporte des solutions,
-852 Hz (La) : Eveil de l’intuition et le retour à l’ordre spirituel,
-963 Hz (Si): retour à l’Unité.

Le Solfège Sacré complète l’action du solfège classique qui permet d’harmoniser le corps, comme si on accordait un instrument. Le corps est composé de 12 organes et viscères, qui doivent être en « A-corps » pour créer la santé. Chaque organe vibre à une note qui lui correspond. Dans une octave, il y a 12 tons et demi-tons. Pour aller plus loin, il y a une note qui disperse et une note qui tonifie. C’est la vibration juste qui est attendue par l’organe pour le remettre dans sa normalité. Ceci permet de remplacer la cacophonie par la symphonie. Offrez-vous un bain de bonnes vibrations avec une musique en 432 Hz, qui va ouvrir vos cellules vers cet état d’être spirituel, appelé l’éveil !

Qu’est-ce qu’un point de vue ?

Nous avons été invités à un sujet clivant au sujet du partage de l’eau. Les points de vue semblent difficilement conciliables. Mais qu’est-ce qu’un point de vue ?

Pour commencer, je vous donne l’exemple des habitants d’une vallée. Il y a ceux qui habitent au fond de la vallée, ceux qui habitent sur les hauteurs. Leur point de vue sur la vallée est différent, leurs problèmes sont différents. Ceux de la vallée peuvent craindre les crues. Ceux des hauteurs peuvent se plaindre des vents et de la sécheresse. Pourtant, c’est la même vallée. C’est juste une différence de point de vue !

Pour présenter ma vision des choses, je vous emmène dans une autre dimension, celle de la magie des lettres.

Les lettres sont les briques d’énergie formant des mots. Les mots créent une nouvelle énergie en formant de phrases. Les phrases sont la manifestation finale de la construction de nos pensées. Le choix des mots demande une attention particulière. Une phrase peut être une flèche qui va pénétrer profondément dans le cœur de la personne en face de vous : les mots dits ! Vous avez un pouvoir : remonter ou abaisser l’énergie.

Ainsi, dans une discussion, vous pouvez choisir :

-d’être vindicatif et agressif, ou

-d’être conciliant et arrondir les angles.

Dans le premier cas, vous choisissez la fermeture et vous refusez le point de vue de l’autre. L’ambiance devient électrique et l’énergie baisse vertigineusement.

Dans le deuxième cas, vous choisissez l’ouverture et vous écoutez le point de vue de l’autre. L’ambiance reste apaisée et l’énergie reste dans les ondes positives. Sans perdre votre identité, vous apprenez qu’il existe un autre point de vue. Chacun s’enrichit. Le partage des mots devient un échange d’énergie positive. Cette énergie cachée dans chaque lettre (surtout les voyelles), vient nourrir nos cellules : l’âme agit ! Ainsi le point de vue n’est que l’aspect extérieur et appartient au monde physique. Nous allons adopter une position, par la somme des connaissances que nous avons sur un sujet, par le biais de notre culture, de nos croyances, de nos formatages : pour ou contre ! C’est la dualité du monde visible. Mais dans le monde invisible, on voit bien que tout est lié et que rien n’est déterminé. Il est bon de choisir de rester sur le chemin du milieu. L’échange de point de vue est un échange d’énergie qui appartient au niveau métaphysique des mondes invisibles. L’information va restructurer notre énergie. La différence de point de vue fait partie de la diversité de l’Univers. Il faut accepter. Tout est parfait.

Qu’est ce que les Mandalas ?

Le mot « Mandala » signifie « Cercle » et symbolise l’Univers. Avec les 3 premières lettres, on a l’origine latine de la MAIN, que l’on retrouve dans la manipulation. Cette manipulation de nos émotions est bienveillante et bienfaisante, comme pour nous ramener plus près de notre partie Divine. En général, les mandalas contiennent un ensemble de motifs géométriques dans un cercle.

Vous pouvez les colorier selon votre humeur, puis vous méditez devant votre Création.

Il y a tout un symbolisme associé qu’il convient de maitriser pour comprendre le mécanisme du Mandala.

Le cercle est le symbole de l’Unité : le Un et le Tout.

Le cercle est le monde fini contenant l’infini.

Il représente notre monde intérieur et extérieur.

La séparation est à l’extérieur et l’unité est à l’intérieur.

Le mandala met en œuvre les énergies, en fonction de ce qu’on veut nourrir ou explorer.

Si on a besoin de se centrer, on va partir de l’extérieur et aller vers le centre.

Si on a besoin de se tourner vers l’extérieur, on va partir du centre et aller vers l’extérieur.

Le choix du mandala est important :

-Si on a besoin de nourrir son aspect Masculin, on va utiliser des figures géométriques avec des lignes droites.

-Si on a besoin de nourrir son aspect Féminin, on va utiliser des figures géométriques avec des lignes courbes.

Dans les 2 cas, votre âme vous guide vers l’harmonisation des 2 cerveaux :

-Le cerveau gauche, masculin, intellect et cartésien

-Le cerveau droit, féminin, intuitif et créatif

Quand on a choisi le mandala, il reste la façon dont on va remplir l’espace. L’utilisation des couleurs va aussi être révélateur de notre sensibilité à l’instant présent. Ainsi le rouge peut être utilisé pour manifester la colère ou la joie. Une amie peintre m’a dit avoir utilisé le rouge pendant un an pour se vider de sa colère et la remplacer par de la Joie avec un grand J. Aujourd’hui, c’est une personne qui sourit à la Vie et la Vie lui sourit !

Le mandala est donc un outil pour explorer ses émotions :

-Qu’est-ce que ça me fait de mettre cette couleur ?

-Qu’est-ce que je ressens de nourrir mon Centre ?

-Qu’est-ce que j’ai envie de rayonner comme vibration-émotion ?

Maintenant, ce moment que l’on s’offre avec la création d’un mandala, est semblable à une méditation. Il s’agit d’un instant de « non-penser, non-agir » dans lequel la régénération a lieu comme lors d’une micro-sieste.

C’est très puissant. Il faut être ancré et connecté à son Cœur afin d’obtenir sur le papier, l’image que l’on a dans le Cœur. Essayez, c’est magique !

Qu’est-ce que la Géométrie Sacrée ?

Pour ce vaste sujet, je devrais évoquer au moins ces 3 choses que sont les 5 solides de Platon, la Suite de Fibonacci et le nombre d’Or, mais je vais commencer par faire le lien avec la théorie des 5 éléments de la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC). Ces 5 éléments sont dans l’ordre : Bois, Feu, Terre, Métal et Eau. Il représente une des grilles de lecture pour théoriser le fonctionnement du Vivant, mais cette évocation est insuffisante. Il faut ajouter le mouvement pour donner de la Vie. Le mouvement est présent avec le cycle d’engendrement et le cycle de contrôle. Par exemple, le Bois engendre le Feu et contrôle la Terre. Ça correspond à la description de l’harmonie intriquée que l’on retrouve avec l’homéostasie. Le mouvement est primordial et on a tendance à l’oublier. Nous sommes en mouvement perpétuel, sur une planète qui tourne sur elle depuis sa création et qui tourne autour du soleil. Il en est de même à l’intérieur de notre corps. Chaque cellule, chaque brin d’ADN est le siège d’un mouvement de rotation permanent, d’une vibration plus ou moins élevée. Mais quel est le rapport avec la Géométrie Sacrée ?

Il s’agit de comprendre que la géométrie est à l’origine de la Création, auquel il faut intégrer les notions de volume et de mouvement. Le cercle devient une sphère et le carré devient un cube. Si je postule que la Vie commence par un octaèdre, c’est le mouvement qui engendre une sphère. En fonction de la rotation et de l’inclinaison, nous obtenons les 5 solides de Platon. Si vous voulez nourrir votre cerveau gauche, c’est le livre de Drunvalo Melchizédech, « L’ancien secret de la Fleur de Vie » qu’il faut lire. Il décortique tout le mécanisme de la création et bien d’autres sujets forts intéressants. Toute la création résonne avec le Yin et le Yang. Le Cube est « masculin » avec ses lignes droites est Yang. La sphère est « féminin » avec ses courbes est Yin. L’énergie est structurée selon la géométrie, ensuite elle devient mathématique. La Constante infinie de la Perfection est le Nombre d’Or, appelé Phi par les grecs, et elle permet la croissance spirituelle et assure la cohésion de la Création. La suite de Fibonacci est une des séries numériques permettant de s’approcher du Nombre d’Or mais sans jamais l’atteindre. Pour revenir au Cube, il subit une transformation par le mouvement avec un angle de 72°, il devient alternativement un icosaèdre puis un dodécaèdre, et créé la molécule d’ADN, le modèle de tout ce qui vit ! L’effet observateur de la physique classique nous empêche de voir la réalité. Il s’agit de voir avec son Cœur et de faire confiance à son ressenti. Un autre point commun avec la MTC, ce sont les éléments du Vivant associés à chaque figure : Le tétraèdre = Feu, le Cube = Terre, l’Octaèdre = Air, l’icosaèdre = Eau, le dodécaèdre = Ether, la sphère = Vide. Ce sont les matériaux de construction des univers. Les 5 solides de Platon, avec la sphère et l’étoile tétraédrique ont aussi une correspondance avec nos 7 chakras principaux. L’âme agit et la géométrie, ça créé !  

Qu’est-ce que le « mur » ?

Vous connaissez l’expression « on va droit dans le mur » ? C’est la phrase que l’on prononce quand on parle de notre société de consommation. Mais ça fait des années que l’on parle de ce mur. Il y a longtemps que l’on devrait constater l’effondrement de notre civilisation. Si on dépasse de notre capacité d’emprunt, la banque nous dit tout de suite, si on est dans le rouge. La prédation des ressources naturelles comme le bois de nos forêts tropicales montre que l’on a dépassé les bornes de l’équilibre permettant le renouvellement de la ressource. La pollution et le dérèglement du climat manifestent que l’on a dépassé les limites permettant au vivant de vivre.

Qu’est-ce que ça veut dire ?

Je pense que le mur est un miroir. C’est notre miroir. Il renvoie l’image de notre création ! Le deuxième point de vue, le miroir est aussi là pour nous rappeler la distance que l’on doit mettre pour garder une image claire. En dehors de cet équilibre entre distance et image, nous sommes perdus : Par exemple, quand nous sommes le nez écrasé contre la vitre. Le miroir est pourtant utile pour que le mental prenne conscience des programmes en exécution, et que l’Ego soit rassuré. Le « Je » Ego a la charge de la partie physique de notre existence mais toute la partie métaphysique est prise en charge par notre « Je Suis » Ame. Notre dimension spirituelle s’occupe de la partie invisible de notre existence. Cette partie est de l’autre côté du miroir.

Quand on a compris que le miroir nous empêche de regarder au-delà des apparences, nous voyons la futilité de nous gaver dans cette société de consommation (Yang) qui ne pourra jamais remplir notre monde intérieur (Yin).

Que faut-il faire ?

Il faut se tourner vers son Cœur pour refaire l’unité du « Je » Ego et du « Je Suis » Ame pour retrouver son être entier et pouvoir dire : « j’ai franchi le mur ».

Que se passe-t-il ?

Ce mur correspond au changement d’octave. Je parle de musique car dans l’Univers, tout est harmonie. La création est une suite progressive respectant une structure répétitive (les 12 notes d’une octave) avec des paliers. Chaque palier est marqué par un vide, qui s’apparente à un mur ou à un miroir qu’il faut franchir pour passer à l’octave suivante. C’est notre évolution qui est en jeu :

-L’évolution de l’être humain vers l’être divin,

-Le retour de l’Unité,

-Le 7ème âge d’or de l’Humanité.

Bienvenue de l’autre côté du miroir.

Je suis Lumière

Je suis assis en tailleur face au soleil couchant. Je fais encore cette expérience de quelque chose de fluide comme du métal en fusion. Cette fois, je vois ! Je suis cette masse d’énergie, tel un magma de Lumière Jaune Or en mouvement, qui fait des circonvolutions à l’infini dans une sphère à l’intérieur du Grand Soleil Central. Avec les autres lumières, nous formons les 12 Flammes Sacrées dans une harmonie parfaite. La flamme sacrée Jaune Or envoie des pensées divines de Sagesse vers tous les Univers. Elle nourrit tous les cœurs ouverts sans discrimination. Cette compréhension est fondatrice d’une nouvelle évolution. Cette prise de conscience m’offre enfin la sérénité par rapport à ma divine réalité et ma divine mission. Le miroir dans lequel je voyais ma vie, vient de se briser et je vois au-delà, la Vraie Vie. Le voile est déchiré. Je fais la Pas-Sage à travers le miroir qui m’empêchait de m’ouvrir à autre chose. Mon image dans le miroir était un leurre qui m’hypnotisait. Mon ego s’en contentait mais mon âme savait que ce jour viendrait. Ce jour où je décide de voir au-delà du miroir et de regarder la Source jaillissante d’Amour Absolu. Je suis la fontaine de la Sagesse Divine à laquelle vont pouvoir venir se nettoyer, se nourrir tous les êtres de tous les Univers. En ce jour de pentecote, le voile s’est déchiré ! Rien n’arrive par hasard. Tout est parfait.

Aimer comme Marie

Chaque lettre a sa magie. La lettre « A » entre en résonance avec le Cœur. Marie a faconné mon cœur, elle y a mis tout son Amour. Marie est Amour. Elle y a mis des indices pour que je trouve mon chemin pour revenir vers Dieu. J’ai été long à comprendre que Marie est auprès de moi depuis toujours, c’est mon guide spirituel. Elle m’aide à retrouver ma dimension spirituelle et divine, celle d’un enfant que ses parents ont laissé partir découvrir le monde et qui rentre à la maison pour raconter son aventure.

La lettre « I » entre en résonance avec Dieu, le Principe Créateur. J’évoque Père-Mère divin pour manifester le masculin et le féminin, ces 2 aspects sont présents dans la création avec la forme géométrique des spirales masculines et féminies. Dieu Merci. Prononcez le son « I » et ressentez sa vibration en haut du palais, juste en dessous des glandes du cerveau.

La lettre « M » parle d’elle-même, avec le son « Aime ». Quand on s’aime, on sème ! L’Amour sera la cause de la transformation de 2 êtres en une nouvelle entité, le couple. Puis la fertilité peut transformer le couple, en famille. L’Amour est cette force de cohésion de l’Univers. Elle produit de multiples bienfaits, sa haute vibration permet la création et la transe-formation de l’être humain en être divin.

La lettre « E » comme Energie. C’est la fluidité de l’énergie qui se manifeste sous des polarités alternativement Yin et Yang, qui créé le vivant et nous fait entrer en résonance avec l’environnement et l’Univers.

Le lettre « R » comme Racines. Mais quelles racines ? Les racines que l’on décrit comme notre ancrage sur Terre, sont une partie de notre Ego. Notre divine réalité est toute autre. Il s’agit de notre dimension spirituelle « Je Suis ». La lettre « R », est aussi le début de « Retour à la source de toute Vie ». Nous sommes appelés à reconnaitre notre essence divine. Le Vent de Pentecote vient souffler à nos oreilles que nous ne sommes pas ce que nous croyons être. Le vent de Pentecote vient réaminer la Triple Flamme dans notre cœur, que Marie maintient allumée par le concept immaculé. Avec les lettres du mot « Aimer », vous pouvez écrire « Marie » et tout s’illumine !

« Je Suis Rien »

Avec cette conscience, je me tourne vers mon cœur. Etrangement, mon cœur entre en résonance avec ce lieu. Je suis sur une plage, assis en tailleur, face à la mer. Cette sensation provoque une connexion inattendue. Je me retrouve catapulté dans l’Univers, comme si je voyageais dans le cosmos, en traversant des mondes étranges, parfois lumineux et accueillants, parfois sombres et repoussants. Dans cette alternance, je n’éprouve aucune peur, je me laisse porter en faisant confiance dans mon Corps de Lumière. Il s’agit bien de ça, j’ai la conviction de vivre l’Unité avec le Tout. Cette connexion au Tout se concrétise par une voix ou plutôt une pensée divine qui me dit : « Qu’avez-vous fait de l’être divin que vous êtes ? Vous êtes immortels. Vous êtes des co-créateurs. Pourquoi renier ce pouvoir divin ? » Ce message, je le reçois clairement. C’est le message que je dois porter au monde. L’être humain a oublié son Essence Divine. Rien n’est fait pour l’aider à renouer le lien avec ses origines, au contraire. Depuis des générations, c’est-à-dire depuis 13000 ans pour être factuel, l’être humain a fermé son cœur, sa porte interdimensionnelle. En fermant cette porte, il s’est fermé à l’Amour Inconditionnel et tous ses bienfaits. Il est devenu un simple être humain, qui a peur de la Vie et de la Mort. Mais qui suis-je pour porter cette Parole inaudible dans ce monde matérialiste et cartésien ? A part me faire moquer, je ne pourrais pas changer les êtres humains qui croient tellement que leur monde est le seul possible. Ce monde est le résultat de nos pensées, c’est notre création ! Nous sommes co-créateurs de notre prison et nous sommes enfermés dans nos croyances. L’Ego utilise un mental formaté par un tissu de mensonges. Il faut déchirer le voile et s’offrir la possibilité de voir au-delà des apparences. Le chemin est semé d’embuches et nous sommes dans une ornière profonde, où la seule issue semble être une guerre ou une crise économique, financière ou sanitaire. C’est le monde que l’on recréé chaque matin, en se levant. Pour les générations futures, nous devons changer ! Nous devons choisir de bâtir un autre monde. C’est déjà commencé, mais ce monde attend votre Lumière, votre Foi, votre Joie de Vivre. Le moment est maintenant !

Qu’est-ce que l’ouverture du Cœur ?

On cherche toujours des mots pour qualifier « l’ouverture du Cœur ». Je vous fais part de mon expérience. Avec le Qi Gong, on parle d’ancrage entre Ciel et Terre. Tous les jours, il faut mettre en place l’énergie en se connectant :

-A la mère TERRE, l’énergie Yin qui monte

-Au père CIEL, l’énergie YANG qui descend

L’être humain est entre Ciel et Terre, c’est l’enfant. Cet enfant est la somme de toutes les énergies de l’Univers. On parle aussi de microcosme en regard du macrocosme qu’est l’Univers. Nous devons nous relier et nous mettre à l’écoute de l’Univers pour recevoir les messages, ces informations qui restructurent l’énergie. Ce n’est pas avec le Mental que ça marche, c’est avec le Cœur !

Maintenant, il faut comprendre que le Père et la Mère symbolisent le Masculin et le Féminin. Comme le Yin et le Yang, ils sont les 2 forces d’une même énergie. L’être humain doit harmoniser ses 2 forces en lui, pour être la meilleure version de Soi. Le cerveau est polarisé avec notre Intellect dans le cerveau gauche (Masculin) et notre Intuition dans le cerveau droit (Féminin). Il serait tentant de croire qu’il faut développer le cerveau gauche au détriment du cerveau droit. La vérité, c’est qu’il faut équilibrer les 2 cerveaux pour élever notre Conscience. La Conscience est la Clé qui ouvre le Cœur. Faites l’expérience d’écouter votre Cœur : Posez-lui une question ou soumettez lui un problème que vous rencontrez, et laissez venir à vous les idées et vous verrez que l’Intuition et l’Intellect vous aideront à y voir clair. Ils sont comme le pied gauche et le pied droit, qui se pose l’un après l’autre pour avancer sur son chemin.

Enfin de journée, quand je sors voir les orchidées en fleur dans ma pelouse, je m’ancre dans la Terre Mère. Puis je lève la tête vers le Ciel Père et je vois un défilé de nuages, tous les jours différents. J’attends le coucher de soleil pour voir le ventre des nuages se teinter de nuances de rose, d’orange ou de rouge. Dans cette posture entre Ciel et Terre, je m’émerveille à chaque fois, devant tant de beautés. Je mets souvent les bras en croix pour symboliser l’accueil. C’est aussi le chakra Foie-Rate qui vient équilibrer notre alignement des chakras entre racines et couronne. Je pousse souvent un chant des voyelles avec un son « Ahhh » qui résonne au croisement de ces 2 lignes, au centre de cette croix, c’est mon cœur qui s’ouvre. En envoyant de l’Amour à la Terre et au Ciel, sans rien attendre de particulier, je reçois toujours de l’Amour en retour et c’est le Cœur grand ouvert que j’accueille cette Amour, qui me nettoie, me nourrit, me protège.

Qu’est-ce que l’intelligence ?

Comme Jésus, j’aimerais pouvoir dire « Ils ne savent pas ce qu’ils font » mais ils le savent très bien. Je parle de ceux qui sont aux commandes de la destinée du monde. Non pas les gouvernants qui ne sont que des marionnettes, mais ceux sont en coulisse, et qui sont à la manœuvre pour nous empêcher de prendre conscience de notre pouvoir divin. L’activation de notre génome divin n’est qu’une question d’information. Cette information ne peut être envoyée à notre ADN poubelle qu’avec une prise de conscience majeure et un désir fort. Alors l’information restructure l’énergie, l’énergie appuie sur le bouton « programme être divin » et produit un nouvel état d’être, une nouvelle forme. Toute notre société est le résultat d’une matrice qui n’est pas remise en cause. Nous sommes même complices car nous acceptons, sans velléité de changement, tous les formatages et croyances imposés par la Conscience collective. Il est vrai que c’est un rouleau compresseur qui nous écrase si nous avons l’intention de sortir du cadre, les collègues, la famille ou les amis sont les premiers à nous rappeler les codes et à nous remettre dans le « droit chemin », enfin le seul chemin pour faire comme les autres et passer inaperçu. A chaque nouvelle génération, on applique le même schéma, pour produire de bons travailleurs avec une intelligence calibrée juste ce qu’il faut. La seule intelligence reconnue est mesurée par le test de QI (Quotient Intellectuel). Elle est le symbole de ce calibrage, comme si on mesurait la puissance d’un ordinateur. Face à une énigme, une solution doit être trouvée en un temps imparti. On est dans la reproduction de situation. L’enfant apprend par mimétisme en regardant ses parents. Plus tard, il apprend par cœur, ses leçons. Lors de passage d’examen, on parle de bachotage comme d’une ingurgitation d’informations que l’on restitue sans nécessaire comprendre à quoi ça sert. Mais cette intelligence ne permet pas l’adaptation à de nouvelles situations. Ce formatage empêche le développement des autres intelligences et laissent sur la touche, beaucoup de personnes frustrées. La nouvelle génération est venue casser les codes. Il ne s’agit pas de rentrer dans la matrice de la société mais bien de mettre en place une nouvelle matrice divine. Ouvrons-nous à l’intelligence divine qui envoie ses anges !

Qu’est-ce que les Annales Akashiques ?

Les Annales ou Archives Akashiques est un champ cosmique qui conserve et transmet l’information.

L’Akasha signifiant la substance primordiale en sankrit. Il est relié au Tout et contient tous les modes d’emploi de toutes les formes de vie, partout dans toutes les dimensions. C’est la mémoire constante et éternelle de l’Univers. Les trous noirs sont une des formes de ces champs d’informations. Les champs morphogénétiques du Dr Rupert Sheldrake sont une autre forme de ces champs où la notion d’égrégore ressemble au « cloud » de notre internet. Tout ce qui s’est produit sur Terre et dans l’Univers y est consigné. Cette mémoire est là pour être utilisée et entrée en corrélation avec notre Esprit quand nous serons prêts et ouverts à cette compréhension.

Ainsi, je voudrais insister sur 2 événements de notre histoire récente qui n’ont de sens qu’à la lumière de cette utilisation de la mémoire collective, intemporelle et universelle.

La première histoire concerne Akhénaton. Pour faire court, Akhenaton a voulu casser les codes. Il s’est mis tout le monde à dos :

-Les prêtres : qui perdaient leur pouvoir et le contrôle du peuple

-L’armée : qui était contrainte de rester dans les casernes

-Le peuple : qui était habitué à se disperser avec tous ses petits Dieux

Pourquoi a-t-il fait cette politique de rupture, en adorant un Dieu Unique ?

Pourquoi a-t-il mis fin à l’hypocrisie des situations, aussi ouvertement, sans chercher le consensus ?

Pourquoi a-t-il cassé les codes jusqu’à changer les arts et introduire la peinture « réaliste » ?

Sa mission était de créer une mémoire dans les Archives Akashiques, afin que l’inconscient collectif puisse accéder à cette autre possibilité qui s’appelle le Dieu Unique vécu dans la Vérité éclairée. Cette mémoire est désormais encodée grâce à Akhénaton, attendant d’être utilisée. C’était en 1 500 avant Jésus Christ.

La deuxième histoire concerne Jésus Christ. Il a repris le sujet d’un Dieu unique. Comment a-t-il récupéré les éléments ? Pendant son court règne de 17 ans, Akhénaton avait formé à l’Immortalité 300 initiés égyptiens, issus de la Fraternité de Tat. Ces 300 immigrèrent vers l’an 500, dans un endroit appelé Massada et créèrent la Fraternité Essénienne. C’est là que Jésus est instruit des sujets de sa mission, le Dieu Unique, la Résurrection, la Vie Eternelle. Jésus savait qu’il s’engageait pour une mission suicide, comme Akhénaton. Mais il savait aussi qu’il allait ressuscité car il était immortel, comme Akhénaton. Il a montré le chemin pour que nous choisissions d’activer la cellule initiale appelée CHRIST. Tout cela est inscrit dans les Annales Akashiques. Cette information est disponible pour tous ceux qui vont tourner leur Esprit vers la Vie Eternelle avec cette certitude ancrée dans le Cœur que c’est notre Droit Divin que de redevenir cet être Divin. Comment ces 2 exemples de vie extraordinaire résonnent en nous ? Simplement être la meilleure version de Soi ! Sans s’occuper du « qu’en dira-t-on ». Menez la vie qui vous épanouit et envoyez cette information vers les Annales Akashiques pour qu’elle serve ailleurs dans l’Univers. Etes-vous prêt à entrer en résonance avec le Divin qui est en vous ?

Qu’est-ce que l’Immortalité ?

Du point de vue de l’EGO, ça n’existe pas ! En effet l’EGO est l’entité qui se manifeste dans le monde matériel et qui peut prendre toute la place dans notre vie, oubliant le « Je suis » AME. L’Ame est éternelle. Elle ne peut pas mourir. C’est une onde d’Amour et de Lumière. Quand l’Ame s’incarne dans un nouveau corps physique, c’est l’entité spirituelle venue faire des expériences terrestres. Cette incarnation sert pour notre croissance spirituelle en libérant des mémoires qu’elle va pouvoir mettre en lumière en conscience, sur son chemin de vie. C’est le destin qui nous soumet à des épreuves, des blessures, des souffrances qui expriment ce qui est programmé en nous et que l’on doit extirper de la mémoire cellulaire.

Le problème, c’est que l’on a perdu la mémoire en s’incarnant.

On perd le fil de notre histoire, celle d’avant notre naissance et on ne retrouve la mémoire qu’après la mort.

Vous voyez que le problème n’est pas la mort, c’est la perte de la mémoire à la naissance.

Si on avait la mémoire de nos vies antérieures, parallèles ou futures, on comprendrait d’une manière fulgurante tout l’Univers. On comprendrait que l’on est cette Ame immortelle et que la Vie n’est pas la réalité que l’on croit.

Si on était au spectacle, on dirait que la réalité terrestre est le spectacle. On comprend alors que la réalité terrestre est une illusion pour nous aider à reprendre notre pouvoir sur notre destinée. Ceci redonne du sens à notre Vie, n’est-ce pas ?

Il ne faut pas avoir peur de la Vie. Il ne faut pas avoir peur de la mort. L’évolution spirituelle doit nous conduire à l’immortalité Corps et Ame. Par notre acceptation de ce possible, on aura le choix de vouloir mourir ou de vivre éternellement. Quand on aura vécu toutes les expériences possibles dans cette dimension, avec ce corps, on pourra s’autoriser à mourir pour se détacher définitivement de cette enveloppe et en expérimenter une autre, dans un autre univers et une autre dimension. Ainsi va la Vie !  

La maladie, notre miroir !

L’âme connait le chemin que l’on doit emprunter. Je vous rappelle la parabole de la calèche. L’âme « Je Suis » est le passager et l’Ego « Je » est le cochet. Si le cochet n’écoute pas le passager, comment voulez-vous savoir si vous êtes sur votre chemin ? L’âme envoie inlassablement des messages, dans les rêves, dans les pensées ou par l’intermédiaire de l’environnement, mais sommes-nous à l’écoute ? D’abord « l’âme a dit » mais si nous sommes fermés à ses messages, si notre Ego est trop prégnant, le message devient « le mal a dit » : La maladie est le dernier recours utilisé par l’Ame, pour vous envoyer des messages d’alerte pour vous signifier que vous faites fausse route.

C’est bien ce qui a failli m’arriver. En effet, je ne pouvais plus travailler sur un ordinateur sans avoir mal aux yeux, parfois (souvent) à la tête aussi. La posture de rejet de la société aurait pu me conduire à une forme d’électro-sensibilité. Le fait de trouver ma place et mon chemin, m’a permis d’accepter cet outil, l’ordinateur, comme un allier et non comme la cause de tous mes maux. Avec l’écriture, il me permet de transformer les maux en mots !

Avec ma méthode, j’ai manifestement réussi à me protéger des ondes électro-magnétiques. J’imagine que si je m’étais crispé sur ma posture de « rejet de la société », j’aurais obtenu l’effet que l’on constate chez les sujets électro-sensibles ou chimico-sensibles. Donc, en envoyant le message de « rejet de la société », on obtient le résultat « la société nous rejette » et nous oblige à vivre en marge, tellement nous subissons les énergies négatives.

Cet effet miroir est d’autant plus pervers, que la situation s’aggrave en entrant dans un cercle vicieux, tant que l’on n’accepte pas de revoir sa posture. C’est d’abord, un grand nettoyage de notre histoire qui s’impose. Il faut imaginer que l’on a notre part de responsabilité, mais il ne faut pas culpabiliser. On dit souvent « Si j’avais su ! ». Et c’est vrai, tant que l’ennemi est invisible, on ne sait pas comment le combattre. Je reformule : tant que l’obstacle n’apparait devant nous, on continue de foncer ! Donc c’est une bonne chose de voir l’obstacle. La bonne réaction est de trouver la cause de nos maux et de l’éradiquer. Bien sûr, ça peut demander un certain temps et il ne faut pas délaisser le traitement des conséquences manifestées dans le Corps. Ceci dit, quand la cause et les conséquences sont traitées, vous êtes guéris totalement et définitivement. Aucun risque de récidive, sinon ce serait le signe que la cause n’a pas été désactivée. Ce qui va vous aider à sortir par le haut (prendre de la hauteur), c’est de reprendre le contrôle de vos pensées. Vous avez déjà testé le pouvoir des pensées négatives. Maintenant, passez de l’autre côté du miroir : Testez le pouvoir des pensées positives, c’est magique !

Ho’Oponopono

Parfois traduit par « remettre les choses en ordre », c’est une tradition sociale et spirituelle de repentir et de réconciliation des anciens hawaïens. C’est une façon de traiter la cause des problèmes et pas seulement aux conséquences. Je vous propose une version différente que l’on peut s’appliquer à soi-même, pour se nettoyer et se pardonner sans rien attendre des autres, car je considère que la situation est là pour m’aider à mettre en lumière une zone d’ombre, en moi.

Pour faire face à une situation, le mental accède et utilise tous les programmes à sa disposition dont nos croyances.

Cette partie consciente cache une partie inconsciente où le mental est beaucoup moins à l’aise : ce sont nos mémoires. Le cerveau ne fait pas la différence entre la réalité (situation actuelle) et la fiction (mémoire activée).

Je conçois alors que l’intrication du conscient et de l’inconscient est semblable à l’intrication de nos vies. Ainsi les vies antérieures, présentes ou futures se mélangent avec des mémoires enfouies, au milieu des éléments de la vie présente. Si cette mémoire se manifeste cela signifie que c’est le moment de nettoyer définitivement cette blessure. Et tant que ce ne sera pas fait, une autre situation sera proposée. C’est bien ce que nous sommes venus faire : nettoyer ! Lorsque l’âme rejoint le corps du fœtus pour faire battre le cœur, elle active aussi les Mémoires Karmiques restantes.

Il faut donc aller au-delà de la situation vécue comme douloureuse. Si elle a réveillé une mémoire endormie, c’est que le moment est venu de la mettre en lumière, de libérer la charge émotionnelle, pour qu’elle ne soit plus énergétiquement négative. Comme un scratch qui n’adhère plus, la situation va se dissoudre. Là où il y avait une peur, vous avez mis de l’Amour. Alors, vous allez trouver une solution pour régler le problème, car la mémoire en cause a été traitée.

La difficulté est donc de trouver qu’elle est cette mémoire.

Voici les 3 phrases magiques :

-1-Qu’est-ce qui te dérange dans ta vie, à cause de cette situation ?

-2-Qu’est-ce que ça te fait d’avoir ce problème ?

-3-Est-ce que tu connais déjà ça ?

Exemple entendu :

-1-envie de déménager, à cause des voisons bruyants

-2-stress permanent

-3-mémoire du frère, malade mentale, qui criait tout le temps

La mémoire identifiée, il faut envoyer de l’Amour, à ce frère.

Il faut se mettre à l’époque de votre souvenir et se tourner vers votre frère, qui avait 3 ans. Et envoyez de tout votre cœur, les 4 phrases magiques de Ho’Oponopono :

-Je suis désolé

-Pardonne-moi

-Je te remercie

-Je t’aime

C’est la solution expérimentée par le Dr Hew Len. Pendant 4 ans, il lisait les dossiers des détenus et traiter ses réactions avec Ho’Oponopono. Cette réaction est bien sûr une émotion négative, comme de la peur, de la tristesse ou de la colère mais c’est surtout une énergie négative qui est enfouie en nous, en mémoire et qu’il convient d’extraire. Cette charge émotionnelle sera libérée, en ramenant de l’Amour dans notre Vie, qui est miné par des mémoires individuelles et collectives, plus ou moins conscientes. Quand c’est nettoyé pour nous, c’est nettoyé pour les autres. Il a ainsi nettoyé tous les détenus mais aussi le personnel pénitentiaire.

Tout ceci est confirmé par Carl Gustav Jung :

« Tout ce qui ne remonte pas à la Conscience, sera vécu comme Destin ».

Les Ombres Chinoises

L’ombre est à la Lumière ce que le Geste est à la Parole, l’Ombre du Geste est ce qu’il reste quand la Parole ne peut pas être exprimé en pleine Lumière, ainsi sont nées les Ombres Chinoises. Quand la Parole est bâillonnée, quand l’Homme n’est plus que l’Ombre de lui-même, quand la Vie n’a plus de sens, il est temps de retrouver le bon sens ! « Revenir les pieds sur Terre » veut dire, se reconnecter entre Ciel et Terre, pour goûter la Vie telle qu’elle doit être : « La Vie est Amour ». Quoi de plus important que d’Aimer et Etre aimé : « Fort comme le Vent, Nourrissant comme l’Air, Rafraichissant comme l’Eau ». Voilà une belle définition de l’Amour. Faisons confiance à l’Univers pour manifester ce qui doit être pour nous, quand nous serons prêts à l’accueillir : « La Terre nous porte, le Vent nous pousse, l’Air nous entoure et l’Eau nous rafraichit ». Voici les 4 éléments manifestant l’Energie, juste pour nous rappeler que l’Essentiel est invisible pour les yeux. La seule réalité est dans notre Cœur. Ouvrez votre Cœur !

Alors le cinquième élément appelé Qi, Prana ou Ether, viendra vous nourrit. Le Cœur est une pompe qui va chercher l’Amour dans le néant qui nous entoure, pour le diffuser autour de nous. Voilà la vérité. Et si vous êtes prêts à mettre de l’Amour dans votre Vie, vous pouvez le faire avec la respiration, qui doit être faite avec cette conscience que l’on respire bien plus que de l’oxygène, on pompe de l’énergie d’Amour que l’on envoie à chaque cellule de notre Corps.

L’homme, qui n’était plus que l’ombre de lui-même, sera revitalisé. Pourquoi faut-il que l’Ombre se manifeste ? Pour que nous comprenions que nous sommes celui qui apporte la Lumière. Alors l’Ombre n’aura plus de raison d’être.

Bienvenue dans la Vraie Vie.

Prier pour se relier

En ce jour anniversaire du décès de mon beau-père Gaby,

Je rejoins la petite église Saint-Gabriel, où je vais souvent prier.

Après une petite marche, je pousse la porte de cette église

accueillante que les paroissiens maintiennent en vie.

A l’entrée, je fais le signe de croix puis je rentre pour prier Marie,

Je traverse l’allée latérale à droite, elle m’attend.

Elle est dans sa robe blanche avec un châle bleu clair,

Comme elle, je joins les mains sur le cœur,

Je récite le nouveau rosaire à Marie.

Cette statue est bien plus qu’une forme en plâtre,

Elle émet un message, une vibration, une énergie.

Une étrange sensation m’enveloppe,

Je vibre à l’unisson avec elle,

Face à la statue, il y a un échange d’énergie.

Je pense à toutes les personnes venues la prier,

Je suis en communion avec l’Energie de toutes ses personnes,

Je suis en communion avec l’Energie de Marie,

Je suis en communion avec l’Energie de toutes ces Vies,

Je suis en communion avec toutes ces formes d’Energie.

Je sens un lien lourd d’un passé non nettoyé,

Je nettoie tout ce qui n’est pas Harmonie.

Pour la seconde fois, je récite le nouveau rosaire à voix haute.

Je ressens cette union commune,

Cette force de cohésion qu’on appelle Amour,

Il n’y a rien de plus fort, il faut se relier.

Il faut se relier car nous avons été coupés de la Source,

Il faut se relier car c’est la seule façon de recevoir,

Il faut se relier car le lien d’Amour est le seul qui peut nous sauver,

Il faut se relier à Soi, à l’Autre, à Marie et toute le Hiérarchie Céleste,

Il faut se relier à l’Amour qui est dans notre Cœur,

Dieu est la somme de toutes les Energies bienveillantes,

Chaque Un est une partie de ce Tout, ensemble nous sommes la Source Divine.

Pour la troisième fois, je récite le nouveau rosaire avec Marie.

L’incarnation, c’est quoi ? . . . Mais c’est une autre histoire !

Tout est à l’envers

Après avoir évoqué le poids des Mots et leur sens caché, nous allons explorer les mécanismes du Mental pour voir que tout est à l’envers ! Le Mental capte donc le sens caché des Mots, des Symboles, des Couleurs et des Sons.

Le Mental ne capte pas la « Négation ». Si vous dites : « je ne veux pas voir d’éléphant rose », que voyez-vous ? Un éléphant rose ! Le cerveau est binaire, c’est un modèle de polarité qui aime bien les dualités : c’est « Oui » ou « Non », mais jamais « Oui mais ». Nous situons le Mental dans le Cerveau mais c’est un peu plus complexe :

-Les Glandes du Cerveau sont soumises au diktat du Mental,

-Le Mental est soumis au formatage de la matrice du « Faire-Avoir-Paraître »,

-Le Cerveau est le centre du système hormonal et nerveux, gérant notre corps, notre stress et nos émotions.

Le Cerveau est la « salle des machines » donnant vie à nos créations, en fonction de notre humeur. Vu l’état du monde, je constate que nous créons notre malheur ! L’Ego est sous l’influence du Mental, lui-même piloté par nos pensées, elles-mêmes induites par un contexte de division, séparation, manipulation, domination créant des émotions de peurs et de culpabilités. Le Cerveau est un outil merveilleux mais il fait selon nos pensées …

Tout est à l’envers. Il faut remettre « allant-droit », remettre de « l’ordre pour aller droit » :

-Se dé-hypnotiser de la matrice « Faire-Avoir-Paraître »,

-Se nettoyer

-Se reprogrammer avec la Restructuration neuro-cardio-vasculaire : remettre le Cœur au Centre !

-Revenir dans son Cœur et mettre le Cerveau au service du Cœur,

-Accepter sa Dimension Spirituelle « Je Suis »,

-Remettre « Je » Ego au service du « Je Suis » Ame.

Le Mental est au service de nos belles pensées, vous créez de nouvelles situations, de nouvelles rencontres, c’est votre nouveau monde ! Car commence par chacun de nous, et nous sommes le centre de notre monde. Ce monde tiendra ses promesses si nous disons « Oui » à Dieu qui est dans notre Cœur. Le Mental bloque sur nos croyances « Je crois que ce que je vois » qui donne « ce que je ne vois pas, n’existe pas ». Pour autant, la seule solution consiste à s’ouvrir au monde de l’Invisible. Il faut comprendre que les fondations de notre monde visible sont dans le monde invisible. Etes-vous prêt à recevoir cette information ?

Le monde matériel est créé par notre « égrégore humain ».

Le monde spirituel entoure le monde physique comme des poupées gigognes dont le centre commun est notre Cœur. Les mondes ne sont que des informations vibratoires :

-Le monde spirituel est « Onde »,

-Le monde physique est « Particule ».

Le passage du premier au deuxième se fait par « l’effet observateur » qui fait s’effondrer la fonction d’onde en particule. Cet « effet observateur » est validé par la physique quantique. Parce que nous sommes là, le monde physique est créé ! Notre Cœur-Univers recréé à chaque battement, tous les Univers dont il a connaissance.

Le Cœur est un transe-formateur de particules. « L’Arbre de Vie » formalise cela, avec les 4 mondes : le monde de l’Emanation est l’Invisible, il contient le monde de la Création, qui contient le monde de la formation, lui-même contient le monde de l’action, le Visible. Dans cette imbrication des mondes comme des poupées gigognes, le mécanisme décrit la transmutation entre l’Invisible et le Visible, en partant d’une information vibratoire pour se concrétiser par une information matérielle.

C’est la même chose pour nos corps subtils qui entourent le corps physique : le premier corps est le corps Divin puis Spirituel, Mental, Emotionnel, Energétique et enfin Physique. C’est une hiérarchie simplifiée mais l’analogie est frappante. Je fais le lien avec « la couronne », premier séphiroth de « l’Arbre de Vie », qui correspond à notre chakra couronne, au niveau du sommet de la tête. Pour s’aligner avec notre « Arbre de Vie », il faut déposer la couronne de notre Ego pour poser celle de notre Divinité. C’est avec cette ouverture d’Esprit que nous pourrons toucher du doigt, l’Invisible. « Les doigts qui se touchent » me font penser au plafond de la Chapelle Sixtine, qui représente le créateur et sa créature comme dans un miroir. Le créateur et la créature sont donc bien la même entité ! Le miroir c’est notre Cœur ! Le Cœur est le centre de tous nos corps, le centre de toutes les poupées gigognes, le centre de toute la Création. A partir d’une réalité invisible et spirituelle, il produit une image appelée « réalité physique » grâce à notre pouvoir créateur nourri avec nos belles pensées et manifesté par « l’effet observateur ».

La réalité du Visible est fondée sur notre rapport à la Matière, qui n’est qu’une onde devenue particule pour une fraction de seconde. L’alternance Onde-Particule est tellement rapide que l’on ne voit pas l’Invisible quand on est distrait, et l’on n’entend pas les messages venus de l’au-delà. Quand on est pris dans l’hyper-activité, nous sommes submergés d’informations et il nous est impossible de capter les pensées divines. Il faut ralentir notre Vie pour percevoir l’Invisible. Il faut faire Silence pour écouter les messages et les entendre avec « l’oreille » du Cœur. Alors nous pouvons rétablir la connexion avec la vraie réalité, ce monde invisible aussi appelé la Source Divine.

Tout est à l’envers : le monde invisible est le précurseur du monde visible. Notre réalité terrestre est une illusion. Cette vision explique beaucoup de phénomènes paranormales. Le Normal n’existe pas : Le Para-Normal est la norme ! Bienvenue dans ces mondes intriqués mais bien réels. Dans la bénédiction « Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit », l’Esprit c’est le Shen Chinois, le Shin Hébraïque, le « miroir » entre le Père et le Fils. 

L’Esprit est dans notre Cœur et nous sommes au Cœur de Dieu !

La symbolique des Mots

Avant de parler des Mots, il faut parler des Lettres. Le Mot « Lettre » cache déjà un secret. Si on l’utilise avec sa seule forme physique, on a une Lettre sans Vie. Le sens caché ce Mot est « L’Etre ». Avec ce nouveau niveau de perception du Mot, vous actionnez la forme énergétique. Ce n’est plus au Corps que vous vous adressez mais à l’Esprit : c’est ainsi que l’âme agit ! Maintenant, explorons un autre aspect de la symbolique des Mots qui me tient à Cœur.

Le temps est une succession d’instants emprisonnés dans notre « Main-Tenant ». La main tenant le temps est une posture de notre Ego pour contrôler le temps. Le temps n’est pas un objet. Le temps est une énergie que l’on peut sentir dans l’instant présent. La fermeture de nos mains, nous ferme aux énergies de l’invisible. « La Main-ouverte » est pour recevoir l’invisible caresse des énergies autour de nous. La main est symbolique de l’action, de toutes les actions. Quand « l’être-eu-main » marque le début d’un nouvel être, d’une nouvelle ère.

Tout notre corps est symbolique :

-Le haut du dos, pour « Tout ce que l’on porte »

-L’Estomac, pour « Tout ce qui nous bloque »

-Le Foie et la Vésicule Biliaire, pour « Tout ce qui nous met en rage »

-La Rate et les Reins, pour « Tout ce qui nous gonfle »

Notre posture debout, fait apparaître nos 2 piliers : ces 2 jambes sont nos fondations. Notre Corps a été créé par l’union de 2 cellules, un ovule et un spermatozoïde fournis par nos parents biologiques. Cette Fécondation entre en résonance avec Fondation, en enlevant « éc ». Le Père biologique correspondant à la jambe droite : tous les problèmes d’articulations de la cheville à la hanche, doivent être vus au travers de la « Relation au Père ».

La Mère biologique correspondant à la jambe gauche : tous les problèmes d’articulations de la cheville à la hanche, doivent être vus au travers de la « Relation à la Mère ».

Le Père est celui qui nous apprend le « Non ». La Mère est celle qui nous apprend le « Oui ». Est-ce bien votre vécu ?

Pour débloquer les nœuds d’énergies, il va falloir mettre en lumière des peurs ou des blessures, de la vie intra-utérine, jusqu’à l’adolescence et au-delà. La cheville peut être le siège d’entorse, synonyme de manque de confiance.

Le genou peut être douloureux, synonyme d’informations non acceptées. On ne veut pas plier le genou devant une situation ou une personne. Ça peut aussi manifester une difficulté dans la relation « Je-nous ».

La hanche douloureuse, est le siège d’informations non digérées. Toutes ces informations perturbatrices doivent être mise en lumière et transmutées. Il ne s’agit pas de malformation mais de mal-information !

Les Mots et les Pensées peuvent être un vrai poison :

-Les « Mots-dits » sont capables de vous maudire,

-Les « On-dits » nous emprisonnent,

-Les « Non-dits » mais pensés très fort, peuvent être des flèches empoisonnées.

Ajouter à cela, que nous pouvons employer le même Mot mais mettre un contenu différent ! Avec cette communication délétère, s’installe aussi des « Mal-entendus » . . . Vous avez sûrement déjà fait l’expérience !

Il y a beaucoup de mots qui cachent un sens caché que le Mental connait car il a accès à la mémoire « universelle » de toutes nos vies. Ainsi le mot « travail » fait référence à un instrument de torture (du latin Tripalium). Le travail désigne alors la souffrance et la douleur comme pour l’accouchement où on parle du « travail » ! Le mot « passion » vient du latin « souffrir », ainsi on évoque la « Passion du Christ ». Le sens caché de la « passion », n’est pas quelque chose qui nous épanouit ! Enfin le Mental intervient avec ses algorithmes … mais c’est une autre histoire !

Lettre à ma Bien-aimée

Devant la page blanche, je suis comme devant un miroir : Quelle information ai-je en tête et que je souhaite « encrer » sur ce papier ? Avec l’encre du stylo, je vais ancrer une pensée ou une émotion ! Par l’écriture, j’ancre une pensée dans la matière. S’il s’agit de ma liste de course, ce ne sera pas des mots anodins. Mais s’il s’agit d’une lettre d’Amour, chaque mot sera écrit avec une intention puissante et j’opère donc un transfert d’énergie : je mets la plus belle énergie que je puise au fond de mon Cœur, pour faire une belle broderie de mots remplis d’Amour. Chaque lettre formée est une part de moi-même, qui prend une autre forme-pensée pour toucher le Cœur de ma Bien-aimée. L’encre est le sang permettant de donner vie à des mots. Cette encre noire sur une feuille blanche symbolise la Dualité. Cette écriture est duelle quand il lui manque la Vie. Une liste de course ou une notice d’information ne contient pas de « Vie ». Pour dépasser la dualité de l’écriture, il faut ajouter un ingrédient qui dépasse la notion d’information, c’est la vibration d’Amour ! C’est l’Amour qui créé la Vie et manifeste l’Esprit dans la matière. L’Esprit est la transmission des pensées divines à l’état pur.

L’Esprit transforme la Dualité en Trinité :

-La feuille banche est le Néant,

-L’encre est la Matière,

-La Lettre est l’Esprit.

Un autre niveau de la Trinité se manifeste avec la Parole :

-La Consonne est la Matière,

-La Voyelle est l’Esprit

-La combinaison des deux, produit le Son qui entre en résonance avec le Néant.

Avec cette compréhension, je deviens Créateur. Au-delà des mots, je créé un pont entre les mondes visibles et invisibles. A partir du Néant de la feuille blanche, je tiens le stylo qui va transformer le « Vide » en « Vivant ». Le stylo est le prolongement de la main, du bras, du Corps, du Cœur : le Cœur fait le lien avec l’Esprit car l’Esprit seul, ne peut rien. C’est pour cela que nous sommes dans la Matière ! L’Esprit attend que le Corps réponde à ses messages comme un Miroir. Le Miroir est au centre de Tout, de toutes les forces, de toutes les énergies en jeu. Le Miroir c’est notre Cœur quand il est ouvert et qu’il reflète l’image que l’on est venu manifester. Alors la Vie n’est plus que Sérénité, Paix, Harmonie, Bonheur. C’est avec Joie que je termine ma lettre d’Amour à ma Bien aimée. Elle est Tout pour moi, elle est mon Miroir. Je termine par le mot qui nous unit sans nous attacher. Ce mot exprime la force de cohésion présente dans chaque atome. Ce mot magique prononcé avec Foi, nous permet de déplacer des montagnes : Je t’aime !

Retour en haut